lundi 17 septembre 2012

Qualité : chantons tous l'amour du client.



Si vous n’aimez pas Florent Pagny, fermez ce blog.
J’ai écouté avec un peu plus d’attention que d’habitude une de ses chansons à la radio. Elle va bien avec le bouquin que j’ai commis l’an passé avec Isabelle Aviet. 
Plutôt que d’écrire tout un tas de procédures que personne ne lit et par conséquent ne respecte, ne pourrait-on pas travailler sur les comportements vis-à-vis des clients et apprendre à les aimer ?
Quoi, j’ai dit une connerie ?
Il ne s’agit pas de les embrasser sur la bouche mais de les aimer au sens étymologique « d’agapè » c'est-à-dire « Humanisme », « Amour désintéressé ».

Bon, je vois à vos regards  narquois que je parle dans le vide.
Tant pis, on va essayer quand même de chanter tous ensemble :

« Savoir sourire,
À une inconnue qui passe,
N'en garder aucune trace,
Sinon celle du plaisir
Savoir aimer
Sans rien attendre en retour,
Ni égard, ni grand amour,
Pas même l'espoir d'être aimé,

{Refrain}
Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu'apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à Vivre
Et s'en aller. »

Je ne vous ai pas très bien entendu.
One more time !!!
   

2 commentaires:

Franck DELOCHE a dit…

Oh que oui !

David BOURGEOIS a dit…

...et l'amour de ses fournisseurs???
Et si les grands donneurs d'ordres découvraient l'amour de leur fournisseur !!!