vendredi 17 février 2012

Management : Hors la crise de Deming.


Sur la base de son expérience, W.E. Deming (inutile de le présenter, vous savez, la roue du PDCA) a formalisé les principes de sa « philosophie ». Cela donna naissance à un ouvrage publié par le M.I.T. (1983) et intitulé « Quality, Productivity and Competitive Position ». Bien que destiné à un public “restreint”, ce livre connaît un vif succès, au point d’être réédité en 1987, avec un nouveau titre, « Out of the Crisis ». En 1988, la traduction française nous permet de nous plonger dans ses réflexions et recommandations émaillées d’exemples concrets. Après une première réédition en 1991, c’est en 2002, presque 10 ans après la mort de Deming, que son livre sort en France sous le titre de « Hors de la crise ».

Si ce livre présente la manière dont Deming conçoit un management « gagnant » des entreprises, autant dire qu’il ne « fait pas dans le politiquement correct ». J’en veux pour preuve quelques mots issus de la « préface à l’édition française » rédigée par l’auteur lui-même. Ces mots expriment le souvenir qu’a gardé Deming de sa rencontre de chefs d’entreprise français lors d’une cérémonie de remise du « Prix Industrie et Qualité ». Il écrit donc ceci : « Ce voyage de quelques jours me donna l’occasion de rencontrer de nombreux dirigeants de l’industrie française et d’avoir avec eux d’utiles conversations. Cependant, je fus un peu déçu de constater chez eux un désir unanime de s’inspirer d’anciennes méthodes américaines de management…… Le management que vous cherchez à copier a conduit l’économie américaine dans une impasse ».
Et de préciser que cette tentation ne peut que « provoquer en France des dégâts incalculables ».

Je vous propose de vous commenter au fil des semaines chacun des 14 principes que Deming suggère aux entrepreneurs et ceux-ci sont particulièrement d’actualité dans cette période où l’on nous parle enfin de ré-industrialisation et de compétitivité internationale.

Je dois cette idée à un copain, Thierry Brenet qui a réalisé une analyse intéressante de l’ouvrage.

1 commentaire:

Serge Verdenal a dit…

Je trouve cet article plus d'un an après la publication: étant consultant en organisation et systèmes d'information, je connais assez bien son histoire et ses travaux. Je suis en train d'écrire un document sur la stratégie des systèmes d'information et son management. Cela étant, il faudrait peut-être se cotiser pour offrir un exemplaire à chacun de nos ministres, pour qu'ils mettent les pieds sur terre ... Bravo aux traducteurs.