jeudi 16 février 2017

Les indicateurs fous: le calcul de moyennes



Je calcule le taux de service de mon entreprise sur la base des délais de livraison de mes produits chez mes clients, en regard de la date prévue dans la commande et acceptée par nous. Bien entendu, j'ai décidé d'un objectif à atteindre qui répond aux attentes des clients. Nous promettons de les livrer dans un délai maxi de 5 jours.
Je suis en train de calculer notre performance pour cette semaine écoulée. Nous avons effectué cinq livraisons dans les délais suivants :
3 en 2 jours
2 en 3 jours
1 en 4 jours 
2 en 5 jours 
2 en 12 jours 
En conclusion : 6 + 6 + 4 + 10  + 24 = 50 / 10 = 5 jours en moyenne
C’est bon, je suis dans mon objectif. Pas d’action corrective.
J’espère simplement que les deux livraisons avec 9 jours de retard ne concernent pas des clients importants.
    

2 commentaires:

pascal vedel a dit…

Dans le texte il est dit effectué 5 livraisons alors qu'il y en a 10
Dans le texte il est dit 2 livraisons avec 9 jours de retard n'est ce pas 7 jours de retard ?

Ayant fait de la qualité j'interprète ce que vous voulez montrer mais dans le texte c'est une sortie un peu brutale.

La moyenne n'apporte pas de bonnes informations à mon avis : il faut enregistrer le nombre de livraisons hors délais.

Et aussi on peut suivre la moyenne des livraisons dans les délais pour détecter des tendances éventuelles positives ou négatives.

S Cadel a dit…

Bonjour, effectivement la moyenne est un indicateur mais qui peut masquer la réalité.
Il est effectivement intéressant de mesurer la livraison hors délai comme le suggère Pascal, ou alors personnellement, j'aime bien utiliser les diagrammes du type "Boite à moustache", sur un même graphique, vous avez : le délai le plus court, le délai le plus long, le 1er et le 3ème quartile ainsi que la médiane. C'est une habitude à prendre pour le lire, mais très puissant.